malaria senegal    PALUDISME SENEGAL   paludisme senegal


 

Cette page  à pour but de vous faire part de ce que nous savons et de notre expérience pour vivre 6 mois par an au Sénégal dans la région de Saly y compris pendant la saison des pluies. Il y a moins de moustique pendant la saison sèche (9 mois), il y en a moins sur la Petite Cote, à Saly, Ngaparou, la Somone que dans le sud du Sénégal. 

Il n'éxiste pas de vaccin contre le paludisme, aucun médicament ne protège  à 100 %. Tous les moustiques ne sont pas porteurs de la maladie.

Nous vivons à Ngaparou, village situé entre la commune de saly et la commune de la Somone nous ne prenons pas de médicament préventif mais nous évitons de nous faire piquer par l'utilisation de moustiquaires aux fenetres ou au dessus du lit et par l'application de répulsifs  
pulvériser la lotion sur la nuque, les poignets, les chevilles (Test que choisir, le plus éfficace : insect écran,voir lien) le matin avant 9 h et le soir à partir de 18 h. Renouveller l'opération toutes les 4 heures.

Les bracelts anti-moustiques, les lotions à la citronnelle sont déconseillés car pas ou peu éfficaces.  Choisir si possible un répulsif à base de D.E.E.T (sauf si allergie à ce produit).  Hélas tous les remèdes de grands-mères sont inéfficaces.


En six Ans aucun de nos amis ou nous mêmes n'avont eu le Palu, nous savons par le pharmacien de Ngaparou que le traitement de Sanofi (coarsucam) est trés éfficace en cas de contamination aprés le test de la goutte épaisse ( pour s'assurer que c'est bien le palu).


Ceci est notre expérience, ce n'est pas un conseil, seul vous même pouvez décider du comportement à avoir après discution avec votre médecin.

En conclusion, le palu est une maladie grave et réelle, il engendre des décés, 3 fois plus que la grippe dans le monde, il faut rester rationnel, ne pas transformer un risque en phobie, il en est de même avec la fievre jaune


Pour information, article sur le recul du paludisme au Sénégal, il recule mais est toujours présent.


LE  PALUDISME AU SENEGAL

TRAITEMENT PAR COARSUCAM

 Le paludisme (appelé aussi Malaria) est une parasitose due à un protozoaire transmis par la piqûre d'un moustique femelle, l'anophèle, provoquant des fièvres intermittentes. 

Les parasites   sont transmis par la piqûre de la femelle d'un moustique : l'anophèle . Le parasite  infecte les cellules hépatiques de la victime, va circuler dans le sang, en s'attaquant aux globules rouges et en les tuant.

 

L'Afrique est particulièrement touchée par le paludisme. Les régions chaudes et humides favorisent sont developpement.

 

 

 

PROPHYLAXIE DU PALUDISME

 
 

La prophylaxie : est un traitement  préventif    VOIR VOTRE  MEDECIN

Afin de prévenir toute contamination chez les personnes se rendant dans les pays où sévit le paludisme, les chercheurs ont mis en place une technique prophylactique. Cette technique consiste à utiliser un arsenal thérapeutique de médicaments en prevention (se limitant à la chloroquine, au proguanil, à l'association pyriméthamine-dapsone, à l'association proguanil-atovaquone, à l'association chloroquine-proguanil chlorhydrate, à la méfloquine et doxycycline) afin d'éviter ou limiter l'infection en cas de pénétration du parasite dans l'organisme.

 


 PROPHYLAXIE

Pour  le Sénégal

 

Zones de prévalence élevée de chloroquinorésistance ou multirésistance

 

La doxycycline (principe actif) VOIR VOTRE  MEDECIN

1 comprimé de 100 mg. par jour, 1 jour avant le départ (prise doublée le 1er jour) et jusqu'à 28 jours après le retour ou après avoir quitté la zone d’endémie de malaria (à prendre en position assise avec une grande quantité de liquide ou pendant le repas). Les doses sont à divisés par 2 pour les enfants de plus de 8 ans. VOIR VOTRE  MEDECIN

La doxycycline peut être prise pendant plusieurs mois mais peut provoquer une phototoxicité (réaction chimique provoquée par la présence trop grande de substance photoréactive dans la peau et réagissant sous l’action des rayons UV ou visibles) et des mycoses buccales et génitales; elle est à proscrire aux femmes enceintes (troubles hépatiques) ou allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 8 ans (ralentissement réversible de la croissance osseuse et coloration jaune irréversible des dents avec un risque accru de caries) VOIR VOTRE  MEDECIN

Il s’agit d’un dérivé de la tétracycline (antibiotique à 4 cycles accolés capable de pénétrer les cellules eucaryotes dont font partie le Plasmodium) parfois utilisé contre le paludisme en association avec la quinine pour des traitements d’urgence par voie intraveineuse. VOIR VOTRE  MEDECIN



La méfloquine comme le LARIAM® (Roche) VOIR VOTRE  MEDECIN

• Composition : 250 mg. méfloquine

1 comprimé par semaine, quelques semaines avant le départ et jusqu'à 4 semaines après le retour

Pour obtenir une concentration dans le sang efficace de LARIAM® dès l'arrivée, il est nécessaire d'initier le traitement 2 à 3 semaines avant le départ. Les personnes qui n'ont jamais pris ce produit auparavant doivent débuter le traitement 2-3 semaines avant le départ, pour déceler d'éventuels effets secondaires (vertige, insomnie, cauchemar, excitation, angoisse inexplicable, palpitations). Il ne sera pas prescrit si le médecin juge qu'il existe une contre-indication (souhait de grossesse, premier trimestre de grossesse, épilepsie, dépression, ou troubles du rythme pour lesquels un traitement est en cours, avec des médicaments tels que des beta-bloquants, des antagonistes calciques, ou de la digitaline), ou s'il n'a pas été supporté dans le passé. Il faut poursuivre le traitement jusqu'à 4 semaines après le retour. Si le LARIAM® est bien supporté, il peut être pris pendant des mois, voire même des années si nécessaire. VOIR VOTRE  MEDECIN

Pour les séjours prolongés (durée supérieure à 3 mois), la chimioprophylaxie doit être maintenue aussi longtemps que possible et il est recommandé aux voyageurs de prendre rapidement contact avec un médecin sur place pour évaluer la pertinence et le rapport bénéfice/risque de la chimioprophylaxie.

 

L'association atovaquone-proguanil comme le MALARONE® (GlaxoSmithKline) peut être conseillée en alternative à la méfloquine. VOIR VOTRE  MEDECIN

• Composition pour adulte : 250 mg. atovaquone + 100 mg. proguanil chlorhydrate

• Composition pour junior : 62,5 mg. atovaquone + 25 mg. proguanil chlorhydrate

1 comprimé par jour, 1 jour avant le départ et jusqu'à 7 jours après le retour.

Si la 1ere prise ne débute que durant le séjour, il convient de le prendre jusqu'à 4 semaines après le retour. VOIR VOTRE  MEDECIN

 

Pour un voyage de courte durée, la prise de MALARONE®, habituellement très bien toléré, est un excellent choix. Elle peut être utilisée pendant plusieurs mois (mais il faudra alors prendre en compte son coût élevé). La durée d'administration continue de l'atovaquone-proguanil dans cette indication devra, cependant, être limitée à 3 mois, faute de disposer à ce jour d'un recul suffisant en traitement prolongé. VOIR VOTRE  MEDECIN


Pour ceux qui désirent utiliser la Malarone il existe maintenant deux génériques bien moins chers :
Atovaquone/Proguanil MYLAN 250 mg/100 mg® (1) ;
Atovaquone/Proguanil SIGMA-TAU 250 mg/100 mg® (2).
 

 

Les précautions à prendre au Senegal

La prise de médicaments antipaludéens, même en respectant un schéma thérapeutique correct, ne suffit pas à protéger completement contre le paludisme. Il faut aussi se protéger mecaniquement des moustiques, les empêcher de rentrer en contact avec les victimes, afin d'éviter la piqûre.

Éviter les déplacements en zone à risque sans aucune protection,  dormir avec une moustiquaire dont les mailles sont inférieures à 1,5 mm., meme si vous dormez  à la belle étoile ;

Porter des vêtements biens longs, amples,de couleur claire, serrés aux poignets et chevilles, avec des chaussures fermées, imprégnées de répulsif (attention, le moustique pique à travers les chaussettes) ;

Appliquer des répulsifs cutanés sur toutes les parties non recouvertes du corps (à base de DEET mais à éviter pour les nourrissons de moins de 3 mois et les femmes enceintes ou allaitantes);

Utiliser des insecticides, à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur des maisons .

Dormir avec l'air conditionné et demoustiqué ou sous une moustiquaire (de préférence imprégné d'insecticide lorsque le corps, la nuit, peut être en contact avec cette moustiquaire): l'homme agit comme  appat et outre la barrière mécanique de la moustiquaire empêchant la piqure, elle provoque la mort du moustique qui est entré au contact de l'insecticide.

Protéger toutes les ouvertures par des moustiquaires appropriées et en bon état.

L'utilisation de produits répulsifs ou anti-insectes (tels le DEET ou le DDT) et de moustiquaires réduit les risques d'infection,

mais une chimioprophylaxie reste indispensable (Nivaquine, Savarine, LARIAM®, MALARONE®). Il est déconseillé de boire de l'alcool en ayant pris ces médicaments. VOIR VOTRE  MEDECIN

Demander conseils  à votre  médecin, pharmacien et au centre de vaccination de  la  fièvre  jaune avant de partir au Sénégal.

*****

VOUS AVEZ ATTRAPE LE PALU :

TRAITEMENT DU PALUDISME

  

LE TRAITEMENT PAR COARSUCAM EST TRES EFFICACE.

    


VOIR VOTRE MEDECIN LE TRAITEMENT EST SIMPLE / RAPIDE / PAS CHER / DISPONIBLE PARTOUT AU SENEGAL

Consulter votre médecin si vous sentez une modification de votre état général pendant votre séjour ou dans le mois qui suit.

Source complète wikipedia
 

     


 






































































 


compteur gratuit
Paludisme Sénégal, prévention et traitement, Malarone, doxycycline, Laram, Coarsucam, répulsifs.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement