Vaccination Sénégal. VACCINATIONS POUR LE SENEGAL Vaccination Sénégal. :

SENEGAL VACCINS FIEVRE JAUNE ET  HEPATITE

AUTRES VACCINATIONS, FORMALITES, DOCUMENT  POUR SE RENDRE AU SENEGAL

QUELLES VACCINATIONS, QUELS VACCINS OBLIGATOIRES POUR SE RENDRE AU SENEGAL.

QUELLES VACCINATIONS RECOMMANDEES POUR  LE SENEGAL.

(Sénégal : vaccins fievre jaune, paludisme et hepatite,médecins, passeport, ou se faire vacciner, quand faire les vaccins  etc....)


 voir medecin et docteur au senegal

Vaccination Sénégal.                     Vaccination Sénégal.

  

HEPATITES*

FIEVRE JAUNE*

PALUDISME

TOURISTA


PHARMACIES SALY NGAPAROU SOMONE

 * VACCIN RECOMMANDE.

 L’article ci-dessous  est  fait  pour vous informer, le respect des règles de bon sens vous  permettra de  passer  un agréable séjour (les  médicaments cités ne le sont qu'à titre  informatif).

 

POUR ENTRER AU SENEGAL IL VOUS FAUT UN PASSEPORT + VISA.
 

VISA OBLIGATOIRE POUR RESSORTISSANTS DE  LA COMMUNAUTE EUROPEENNE


Paludisme au Sénégal

Prévention du paludisme au Sénégal (malaria): maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques qui impose des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires...) A ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à votre médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs. Le traitement devra être poursuivi après le retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé. Classification : zone 3. VOIR VOTRE  MEDECIN

TRAITEMENT TRES EFFICACE / SIMPLE / PAS CHER / LE COARSUCAM


Vaccination pour le Sénégal.

Fièvre jaune au Sénégal :vaccination  recommandée. (vaccination centre agréé)Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire  pour entrer au Sénégal, sauf pour les passagers provenant de zones d’endémie amarile.  Cette vaccination demeure  recommandée par le corp médical francais(cette maladie a presque totalement disparue au Sénégal).. VOIR VOTRE  MEDECIN

Voir le  lien pour les centres agréés de vaccination fièvre  jaune avant de vous rendre au Séngal.

  La fièvre jaune au Sénégal est une maladie virale. C'est une arbovirose zoonotique des grands singes de la forêt équatoriale et elle est transmise de singe à singe par divers moustiques.
L'homme traversant ces foyers sauvages d'endémie est sporadiquement piqué par les moustiques infectés et fait alors une fièvre jaune humaine. Revenu vers les centres habités, il joue le rôle de réservoir de virus et, piqué par le moustique commensal, hôte vicariant très efficace, il est à l'origine d'une fièvre jaune purement humaine et épidémique : la redoutable "forme urbaine".

La fièvre jaune au Sénégal reste toujours une cause importante de maladies hémorragiques dans plusieurs pays africains et sud-américains, malgré l'existence d'un vaccin efficace.

Pour info :

Le vaccin n'est plus obligatoire depuis la publication de l 'OMS

Un communique de presse de l'OMS du 5 décembre 2007 annonce "que, le Sénégal, par exemple, n’a enregistré aucun cas de fièvre jaune depuis 2002"... ?!?!?!
Et le Site du Ministère de la Santé, de la Prévention et de l'Hygiène publique du Sénégal précise : "l’Institut Pasteur n’a pas eu à confirmer de cas avérés de fièvre jaune depuis 2006".
Sur toute l'Afrique (statistiques OMS), il n'y a eu que 212 cas de fièvre jaune en 2007.)

La maladie est provoquée par un arbovirus.  C'est un des plus petits virus à ARN que l'on ait réussi à isoler chez l'homme.

Les moustiques sont le vecteur principal de la maladie par transmission des singes à l'homme et par transmission d'homme à homme. Il y a une différence entre les symptômes de la maladie dans des secteurs ruraux et dans les villes. Les symptômes de la maladie dans les villes et chez les personnes d'origine étrangère sont habituellement plus sérieux.

 

Un vaccin contre la fièvre jaune a été développé : il procure une immunité de dix ans et protège efficacement les personnes voyageant dans les secteurs affectés par la maladie tout en étant un moyen de contrôler l'expansion de la maladie. Les insecticides, les vêtements de protection et l'installation de moustiquaires aux fenêtres sont des mesures individuelles utiles, mais pas toujours suffisantes, contre cette maladie. Des campagnes de lutte contre les moustiques dans les zones touchées font également baisser le nombre de cas.

 Vaccination pour le Sénégal.


MALADIES LES PLUS RENCONTREES AU SENEGAL


Maladies

Epidémiologie

Risque pour  le voyageur

Prophylaxie

 Le Paludisme

au

Sénégal

Surtout Saison humide,   ensuite Fréquence croissante nord-sud

Important même en zone urbaine

Lariam® ouMalarone® 
+ protection moustique

(spray,insecticides)

TRAITEMENT COARSUCAM

Typhoïde et
Hépatite A

Hyper endémiques, maladies
"des mains sales"

Très présent

Vaccins spécifiques

 hygiène alimentaire

Méningite à méningocoque

Déc-juin, régions sud et est

+Saison sèche

Vaccin A+C, mieux ACYW135*

 La Fièvre jaune

au Sénégal

Cas rares ou bouffées épidémique

Imprévisible
 

Vaccin

TRES CONSEILLE !

Parasitoses intestinales

Endémiques

Péril fécal, boues

Hygiène

Bilharzioses (intestinale et urinaire)

Eaux douces stagnantes

Modéré ; baignades

Eviter contacts eaux douces



*Emergence du W135 : Le vaccin bivalent AC est communément utilisé en Afrique, mais l’émergence de N. meningitidis W135 en tant que souche épidémique implique que l’on révise cette stratégie de lutte. Il existe un vaccin polyosidique tétravalent ACYW135, mais son prix élevé et sa disponibilité limitée restreignent son usage dans le contexte africain. En 2003, l’OMS est parvenue à un accord avec un fabricant qui s’est engagé à produire un vaccin polyosidique d’un prix abordable destiné à l’Afrique, vaccin qui conférerait une protection contre les souches A, C et W135.

 HAUT DE PAGE

 Vaccination pour le Sénégal.

VACCINATION HEPATITE A ET B CONSEILLEE POUR  LE SENEGAL

 VACCIN RECOMMANDE POUR  LE SENEGAL : HEPATITE A ET B (B pour long séjour) VOIR VOTRE  MEDECIN

Hépatite A :


VHA est présent dans le monde entier mais les niveaux d'incidence et de prévalence sont liés au niveau de développement économique des régions. Schématiquement, plus les conditions socio-économiques sont mauvaises, plus le taux de personnes ayant rencontré le virus est grand (jusqu'à 100% dans certaines zones d'Afrique) et plus la contamination se fait tôt dans l'enfance.


Quelle vaccination pour le Sénégal.


En France, en 1970, 50% des personnes âgées d'au moins 20 ans avaient rencontré le virus. Ils ne sont plus que 10 à 20% aujourd'hui grâce à l'amélioration des conditions d'hygiène ; d'où un risque important d'infection lors de voyages en pays de forte prévalence.

 Comment contracte-t-on l'hépatite A ?
Le virus de l'hépatite A est présent dans les selles des personnes infectées. l'hépatite A se transmet donc par voie fécale-orale, soit de personne à personne, soit par des aliments ou de l'eau contaminée. 
Par exemple, on peut contracter le virus en omettant de se laver les mains après avoir changé les couches d'un bébé ou après être allé aux toilettes. 


On peut aussi l'attraper en consommant de l'eau contaminée ou des aliments qui ont été en contact avec de l'eau contaminée, comme des mollusques et des crustacés crus ou insuffisamment cuits, des légumes, des salades et des fruits non pelés. 


La contamination peut aussi se produire lorsqu'une personne infectée manipule des aliments. 
Le virus peut également être transmis au cours de rapports sexuels oraux ou anaux. 
Le virus peut se transmettre partout où les conditions sanitaires et l'hygiène personnelle sont déficientes. La période de contagion commence 15 jours avant l'apparition des symptômes et se termine 15 jours après leur disparition.


• Délai d'incubation : 15 à 45 jours.
• Signes et symptômes : La plupart des gens qui font une hépatite A, qu'elle soit légère ou grave, récupèrent de façon naturelle. Les symptômes disparaissent habituellement au bout de 4 à 6 semaines.
• Il existe un vaccin contre le VHA. Il existe aussi un vaccin combiné contre l'hépatite A et l'hépatite B. 


HAUT DE PAGE
 

Hépatite B :


L’hépatite B est la maladie sexuellement transmissible la plus répandue sur la planète et la plus meurtrière. 2 milliards d’individus, soit une personne sur trois dans le monde, ont déjà été en contact avec le virus. Actuellement, 350 millions de personnes sont atteintes d’hépatite B chronique. L’hépatite B provoque 2 millions de décès par an : c’est la deuxième cause de cancer dans le monde après le tabac.

Sénégal, Vaccination obligatoire.

En France 280 000 personnes sont atteintes d’hépatite B chronique. Elle est à l’origine de 1 500 décès par an. Plus de la moitié des personnes contaminées par le virus de l’hépatite B ignorent qu’elles sont porteuses du virus.


 Comment contracte-t-on l'hépatite B ?
Le virus de l'hépatite B est extrêmement contagieux : dix fois plus que le virus de l’hépatite C, cent fois plus que le virus du sida. Il est aussi plus résistant et n’est pas détruit par l’alcool et l’éther. Le virus contenu dans du sang séché peut demeurer stable jusqu'à sept jours à une température de 25 °C.
Le VHB se transmet par contact avec le sang et d'autres liquides biologiques (le sperme, les sécrétions vaginales, le lait maternel).


Si l’on n’est pas vacciné, on peut être contaminé par :
U n rapport sexuel (vaginal, anal ou buccogénital) avec une personne infectée.
Le partage ou la manipulation de seringues et de matériel d’injection ou de sniff (cuillère, coton, paille, etc).
Le contact direct du sang d’une personne non contaminée avec le sang d'une personne infectée.
La grossesse et/ou l'accouchement (transmission du VHB d’une mère contaminée à son nouveau-né).
Le partage de rasoirs, brosses à dents, ciseaux, coupe-ongles, pinces à épiler, bijoux de piercing, boucles d’oreille, etc.
Le tatouage, l’acupuncture et le piercing réalisés sans les règles d’hygiène nécessaires (le matériel doit être à usage unique ou stérilisé à l’autoclave).


On ne peut pas être contaminé par la nourriture, l'eau, l’utilisation commune de toilette. 
Dans 90 % des cas, l’organisme élimine naturellement le virus.


• Délai d'incubation : 50 à 100 jours.
• Signes et symptômes : Jaunisse (jaunissement de la peau et desyeux).Autres symptômes généraux, comme de la fatigue, une perte d'appétit, des douleurs aux articulations, des douleurs à l'estomac et une sensation de malaise.
• Il existe un traitement qui permet de stopper l’évolution dans plus de 50% des cas.
• Il existe un vaccin efficace contre le VHB. Il existe aussi un vaccin combiné contre l'hépatite B et l'hépatite A.

 

article complet sur  soshepatites.org 

Vaccination contre hepatite par votre médecin traitant avant de  partir au Sénégal.

 Consulter le médecin traitant avant le départ et contracter une assurance de rapatriement sanitaire. (a  l’achat du billet d’avion,ou incluse si vous  payez par carte)

 VOIR VOTRE  MEDECIN

 

les dossiers a consulter  ou telecharger avant de  partir au Senegal   :



GUIDE VOYAGEUR

STRUCTURE MEDICALE PRIVEE

CENTRE VACCINATION

STRUCTURE  MEDICALE  PUBLIQUE



 HAUT DE PAGE

Vaccination pour le Sénégal.


 LA TURISTA OU TOURISTA AU SENEGAL


Vaccination pour le Sénégal.



Vous  pouvez consulter le guide du voyageur au Sénégal en cliquant sur ce  lien.



Vous  pouvez consulter la liste des  medecins, cliniques et  professionnels de santé du Senegal entre dakar et Mbour. (cette  liste n'est pas exhaustive, elle est faite  pour vous  permettre de trouver  un docteur, médecin, dentiste, spécialiste, clinique dans  les régions de : Dakar, Rufisque, Thies, Popenguine, Somone, Ngaparou, Saly, Mbour, Warrang, Nianing, Joal.)



Structure medicale  publique au Senegal entre Dakar et la Petite Cote



Liste des centres agrees fievre jaune pour  le Senegal.



Voir aussi les infos pratiques avant de  partir au Sénégal.



Plusieurs  pages de ce sites sont destinnées  à vous renseigner sur  le senegal, vous  pouvez  les consulter dans  la colonne de  gauche.




Les principes élémentaires dont il faut se rappeler sont pour  passer  un agréable sejour au Sénégal :  légumes faites-les bouillir, faites-le cuire, pelez-le ou laissez-le.

Ne consommez que des aliments qui ont été bien cuits et qui sont encore chauds lorsqu'on vous les sert.

Ne buvez que de l'eau purifiée qui a été bouillie ou désinfectée avec du chlore ou de l'iode ou encore de l'eau embouteillée commercialement dans des contenants bien scellés.

Les boissons gazeuses sans glaçon, y compris les bières, sont habituellement sûres.

Évitez les glaçons, à moins qu'ils aient été fabriqués avec de l'eau purifiée.

Le lait non pasteurisé devrait être bouilli.

Évitez les produits laitiers non pasteurisés et la crème glacée.

Évitez les aliments non cuits, en particulier les mollusques et les salades. On peut habituellement manger sans danger les fruits qui peuvent être pelés.

Évitez les aliments vendus dans la rue.

Lavez-vous les mains avant de boire ou de manger.


Se faire vacciner pour le Sénégal.


 HAUT DE PAGE

LE  PALUDISME AU SENEGAL

cliquer sur ce lien pour la page spéciale paludisme, malaria.


HAUT DE PAGE


 Vaccination pour le Sénégal.

La turista ou tourista au Sénégal, ou diarrhée des voyageurs, est une maladie fréquente. Vous risquez de l'attraper en consommant des boissons ou des aliments contaminés, par les virus ou les bactéries qui en sont responsables. La turista banale est une diarrhée, qui fatigue considérablement et peut vous gêner pour continuer votre voyage. En plus de la diarrhée, vous pouvez souffrir de maux de ventres, de nausées, voire de vomissements et de fièvre. Si c'est une turista banale, elle guérit toute seule en quelques jours. VOIR VOTRE  MEDECIN

Boire abondamment de l'eau en bouteille, de  l'eau traitée ou des sodas a base de cola.

Lorsque vous avez une diarrhée vous perdez de l'eau, vous risquez donc de vous déshydrater. Il faut, par conséquent, boire beaucoup pour compenser l'eau perdue dans les selles (contrairement à une idée fausse largement répandue, boire n'aggrave pas la diarrhée). Attention, le risque de déshydratation est beaucoup plus important chez l'enfant, les personnes âgées qui sont plus vulnérables et les femmes enceintes. Il existe des solutions de réhydratation toutes faites. Certains conseillent de boire du Coca-Cola (disponible partout, mais ce n'est pas la panacée). Devez-vous prendre des médicaments ? Les avis sont partagés. Certains médicaments diminuent la diarrhée et vous aident à continuer votre voyage plus confortablement. Attention, la plupart du temps ils ne conviennent pas aux enfants. VOIR VOTRE  MEDECIN

Surveillez bien votre alimentation au Senegal

Pour diminuer le risque de turista, veillez attentivement à ce que vous mangez et buvez. Voici quelques conseils utiles :

Buvez des eaux en bouteille capsulée ou de l'eau désinfectée avec des produits spéciaux (évitez les glaçons car ils proviennent de l'eau du robinet), uniquement du lait pasteurisé ;

Evitez les aliments crus, sauf les fruits et les légumes qui sont à peler ;


A proscrire également : les aliments à base d’oeufs non cuits comme la mayonnaise, certaines sauces (comme la sauce hollandaise) et certains desserts (comme les mousses), ainsi que les glaces non industrielles ;


Côté cuisson, il est conseillé de consommer des aliments cuits récemment ou des aliments bouillants. Les aliments cuits conservés à température ambiante pendant plus de 4 à 5 heures vous font courir un grand risque de turista ;


Ne vous laissez pas tenter par les plats exotiques qu’on vous propose sur les marchés ;

Quant aux crustacés, coquillages et poissons renseignez-vous sur place (même bien cuits ils peuvent contenir à certains moments de l'année des toxines dangereuses) ;


Conseil pratique : lavez-vous les mains au savon fréquemment, systématiquement après être allé aux toilettes et avant de manger.


                                                                    Le Sénégal, vaccinations.

Toutes les diarrhées ne sont pas une turista-tourista : si vous avez des maux de ventre violents (coliques), des glaires ou du sang dans les selles, il est raisonnable de consulter un médecin.

Enfin, en cas de fièvre dans une zone où existe le paludisme, même si vous croyez que la fièvre est due à une turista, il faut vérifier auprès d'un médecin que ce n'est pas le paludisme. Il vous fera faire une analyse de sang. VOIR VOTRE  MEDECIN

De retour de voyage du sénégal si la diarrhée continue, consultez votre médecin.

Article complet du Dr Emmanuel Zenski sur Doctissimo

Avant de  partir et quand  vous revenez  nous vous conseillons la visite du site Doctissimo

cette  page est sans  publicité, juste  informative.

Article complet : http://senegalie.wifeo.com/tourista-turista.php

 VOIR VOTRE  MEDECIN

Vaccination hépatite Sénégal.

 Une fois au Senegal vous pouvez consuter  l'annuaire des  professionnels de santé.

Votre  medecin traitant peut vous donner tous  les renseignements sur  la  médecine  tropicale : consultez  le. 

HAUT DE PAGE

Quelques conseils :

Hygiène des mains au Senegal :


  Se laver fréquemment les mains, et en particulier avant de manger ou
de porter un objet quelconque (cigarette par exemple) à la bouche



Hygiène de l'alimentation au Senegal :


  Ne pas consommer de crudités ou les préparer soi-même ( en les
lavant soigneusement dans de l'eau traitée).
  Laver puis éplucher les fruits soi-même.
  Ne consommer que de la viande bien cuite ; pas de viande séchée ou
grillée superficiellement.
   Eviter certains plats locaux à base de poissons, crustacés ou
mollusques (escargots) d'eau douce crus ou mal cuits ; il y a moins de risques
avec les fruits de mer sauf s'ils ont été récoltés à proximité des embouchures
d'égouts ou de cours d'eau (mais il n'y a pas de risque avec ces aliments
quand ils  sont bien cuits).
  Eviter les laitages (sauf le lait bouilli), ainsi que les crèmes
glacées, les sorbets, les pâtisseries à la crème.
  Ne manger et boire que dans de la vaisselle bien propre.



Hygiène de la boisson au Senegal:


   Dans les restaurants et autres débits de boisson, éviter les
bouteilles déjà ouvertes et les glaçons, et ne prendre que des boissons en
bouteilles encapsulées (en vérifiant que la capsule soit intacte).
   Ne se servir que d'eau traitée pour boire, se rincer les dents,
laver les fruits et légumes, etc...
   Il arrive parfois que l'eau du réseau des grandes villes soit
également polluée.
   Eviter l'alcool en climat tropical.

 


Hygiène du comportement au Senegal:


   Ne pas porter à la bouche des objets pouvant être contaminés
(timbres-poste par exemple).
   Eviter de marcher pieds nus où que ce soit (sur sol sec, sur sol
humide, dans la boue ou dans l'eau douce).
   Ne pas se baigner dans l'eau douce, mais seulement dans la mer,
l'océan (sauf à proximité des embouchures d'égouts ou de cours d'eau), ou dans
des piscines bien contrôlées.
   Eviter de s'allonger à même le sol ou le sable humide et surtout
sur des plages fréquentées par des chiens.
    Eviter le contact avec des animaux inconnus (surtout les chiens
errants) mais aussi d'autres animaux tels que mangoustes, chauves-souris,
etc.) ; se méfier des animaux exotiques apprivoisés.
   Hygiène corporelle générale.
   Attention aux maladies sexuellement transmissibles, très
fréquentes et souvent difficiles à traiter car la prostitution et le SIDA sont
très répandus et les germes tels que les gonocoques sont très résistants
aux antibiotiques : éviter le "vagabondage sexuel".
   Hygiène du vêtement ; repasser les sous-vêtements avec un fer bien
chaud.
   Se protéger des piqûres d'insectes (moustiques, mouches tsé-tsé,
etc...).
   Eviter de dormir sur le sol ou en plein air.
   Secouer les chaussures (où aiment se réfugier les scorpions) et le
sac de couchage avant de les enfiler.
   Se protéger contre l'inhalation massive de poussières.

 

Hygiène de l'habitat au Senegal:


          Pour les séjours prolongés : nettoyage régulier, désinsectisation,
dératisation (par des raticides à base d'antivitamines K).


COMMENT TRAITER L'EAU au Senegal?

       On peut traiter l'eau par filtration, ébullition, ou désinfection
chimique. L'ébullition franche pendant quelques minutes est une méthode
efficace à elle seule, et utilisée naturellement pour la préparation du thé et
des infusions. Une bonne partie du goût désagréable d'eau bouillie disparaît
au bout de 24 heures par exposition à l'air, même dans  un récipient couvert,
à condition que la surface de contact avec l'air soit suffisante. Il est
conseillé à cet égard de conserver l'eau dans le même récipient que celui dans
lequel elle a été portée à ébullition, en le couvrant.

   La désinfection chimique, souvent plus pratique que l'ébullition, ne suffit
pas à elle seule, et doit être précédée d'une filtration. On peut utiliser
soit un filtre-bougie en porcelaine poreuse (filtre Essert par exemple) en
siphonnage ou monté sur le robinet (à contrôler et nettoyer régulièrement),
soit un filtre à  base de sels d'argent ou de charbon actif, soit à défaut un
filtre rudimentaire en papier (type filtre à café) ou un filtre constitué de
plusieurs épaisseur de tissu posées sur un support rigide (passoire).

   Après filtration, une bonne désinfection chimique est assurée par le chlore
: 3 Gouttes d'eau de javel (non concentrée) ou un comprimé d'HYDROCLONAZONE
(vendu en pharmacie) pour un litre d'eau. Il faut ensuite agiter l'eau et la
laisser reposer pendant une heure. Autres produits chlorés utilisables :
Solution Milton, Solustéril.

   L'iode est un très bon désinfectant, actif également sur les kystes
d'amibes, mais il donne un goût désagréable à l'eau. On peut utiliser la
teinture d'iode à 2 % à raison de 2 gouttes par litre d'eau. Eviter
l'iode en utilisation prolongée chez les nourrissons et les femmes enceintes
(risque d'hypothyroïdie).

   Le permanganate de potassium, souvent utilisé, est en fait déconseillé, car
moins efficace sur la plupart des germes (sauf sur la vibrion cholérique).

   Les sels d'argent (comprimés de MICROPUR) sont la solution la plus moderne
et la moins désagréable sur le plan gustatif, quoiqu'un peu onéreuse.


COMMENT SE PROTEGER DES INSECTES au Senegal?

   L'ennemi numéro un est le moustique. Même dans des zones indemnes de
paludisme (Océanie, Caraïbes), les moustiques peuvent transmettre d'autres
maladies telles que la dengue, qui est une arbovirose parfois très grave
(dengue hémorragique). La protection contre les piqûres de moustiques est
particulièrement importante pour les sujets non vaccinés contre la fièvre
jaune résidant en zone d'endémicité amarile et chez les sujets ayant déjà été
atteints de dengue (une sensibilisation à cette arbovirose pouvant favoriser
en cas de réinfection une dengue hémorragique, surtout en Asie du Sud-Est, en
Océanie, aux Caraïbes et à Cuba).
   Très abondant en climat chaud et humide, les moustiques piquent surtout le
soir, après le coucher du soleil, et la nuit, volontiers sous les arbres. Il
faut donc, à ces heures-là, porter des vêtements longs (pantalons, chemises à
manches longues) à l'extérieur, et s'enduire la peau de produits répulsifs
(par exemple le D.P. Siliconé, à base de diméthyl-phtalate, Mousticologne
lotion Caraïbes, Pick-Out, Cinq sur Cinq spécial Tropiques). L'absorption de
vitamine B1 per os (Bevitine, Benerva) peut également contribuer à éloigner
les moustiques.
   Il faut dormir la nuit sous une moustiquaire (en la tendant bien pour
qu'elle ne vienne pas au contact de la peau, en rentrant bien les bords sous
la literie, et en évitant d'enfermer des moustiques à l'intérieur !), à moins
d'être dans une habitation climatisée ou munie de grillages anti-moustiques
en bon état à toutes les ouvertures.

   Ces moustiquaires ou grillages doivent être les plus fin possibles afin de
faire obstacle également aux phlébotomes, plus petits que les moustiques,
longs de 2 mm, vecteurs des leishmanioses et de certaines arboviroses.
   Les moustiquaires doivent être de préférence imprégnées d'insecticide
à base de dérivés de pyrèthre. Elles sont vendues déjà imprégnées,
sinon on peut réaliser l'imprégnation soi-même à l'aide de K-Othrine.

   Le jour, surtout en Afrique Noire, il faut éviter de se laisser piquer par
les mouches et les taons, et se méfier en particulier des glossines ou mouches
tsé-tsé. Il faut se renseigner sur place sur les zones à tsé-tsé, éviter si
possible de s'y arrêter, et fermer les vitres des voitures en les traversant.
Il faut éviter de porter des vêtements sombres et éviter de stationner au bord
des cours d'eau aux heures les plus chaudes. Les produits répulsifs et la
vitamine B1 sont sans effet sur les gros insectes.
  
   A l'intérieur des habitations, on peut pulvériser dans l'air des
insecticides à base de pyrèthre, ou mieux encore pulvériser des insecticides
rémanents sur les murs (comme le Baygon), ou utiliser des insecticides
sublimables en plaquettes ou en diffuseur électrique.

   Enfin, pour les séjours de longue durée, il faut apprendre à détruire les
gîtes larvaires de vecteurs autour des habitations (la moindre collection
d'eau stagnante peut devenir un gîte larvaire de moustiques : par exemple en
saison des pluies dans les boîtes de conserves vides, les vieux pneus, les
coques de noix de coco, certains végétaux)

 HAUT DE PAGE


 Vaccination pour le Sénégal.                                                         Vaccination pour le Sénégal.





















































mesure audience

vaccination senegal, vaccination sénégal, vaccin senegal, vaccin sénégal,fievre jaune vaccination, centre de vaccination fievre jaune, vaccination hepatite, vaccin hepatite,vaccin b. sante au senegal,sante senegal. Paludisme au senegal, traitement du paludisme au senegal.vaccination epatite senegal.forum vaccination fievre  jaune senegal.epatite a senegal,hepatite  b senegal,vih au senegal,contamination vih au senegal.VACCINATION OBLIGATOIRE  POUR  LE SENEGAL,VACCINS OBLIGATOIRES  POUR SE RENDRE AU SENEGAL.Quels vaccins et vaccination  pour  le senegal.ou se faire vacciner contre la fievre  jaune




 

 

 Vaccination pour le Sénégal.medecin saly, somone, ngaparou,mbour,nianing. Vaccin recommande senegal, vaccination recommandée avant de partir.

 vaccination fievre jaune pour le senegal,paludisme et hepatite, vaccin fievre jaune obligatoire.les vaccins hepatite ,vaccin b,centres de vaccination.docteur,clinique,medecin,medecine senegal.Vaccination pour le Sénégal.Vaccination pour le Sénégal.

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement